Articles Commentaires

En Provence » L'architecture, les curiosités » Les Calades de Provence

Les Calades de Provence

Calade

S’appuyant  contre un mur en pierres sèches, une rue pavée en calade grimpe allègrement jusqu’au sommet du village, autrefois la partie centrale de la ruelle était creusée pour permettre l’écoulement des eaux usées.


Travail caladeCaladeurs

L’origine du mot

D’ou vient le nom de ces petite ruelles pavées de galets ronds qui font le charme des villages perchés ? Du latin callis, qui signifie un chemin piétonnier étroit, ou d’un mot celtique ? Les historiens hésitent sur ce point mais reconnaissent tous la beauté de cette technique millénaire qui consiste à enfoncer des pierres debout dans une mince couche de mortier.



Ruelles pavées de galets ronds "calades"

La mise en oeuvre

Parce que la pierre  est un matériau de prédilection en Provence, les calades représentent une solution pratique pour revêtir les rues et places des villages, que l’on utilisait parfois comme aire de battage. Les galets sont ramassés en bord de mer ou sur les rive du Rhône ou proviennent de l’empierrement des terres pauvres. Le même appareillage se trouve en Italie et en Grèce, où une calade de galets noirs et blancs orne le parvis des églises. En France, le motif à damiers est remplacé parfois par des bouquets de fleurs comme à Saint-Paul-de-Vence, ou par de délicats dessins géométriques de pierres de taille différente. Le caladeur doit maîtriser les proportion du mélange de sable gris et de ciment, ou mieux de chaux hydraulique, plus écologique, pour que les galets ne bougent pas lorsque l’on marche dessus. Mais son savoir-faire ne s’arrête pas la: il pose les pierres à la main, avec patiente, de façon qu’elles soient agréables sous les pieds des passants. Elles doivent être à niveau et de plus, présenter une surface arrondie, sans aucune aspérité. Même si leur coût est fort élevé à cause de la main-d’oeuvre, les calades font partie du patrimoine provençal et sont soigneusement entretenues par les municipalités. De nombreux ateliers à Marseille et ailleurs, proposent des cours d’initiation où l’on enseigne la technique ancestrale de la calade.


Calades

Posés verticalement à l’origine, puis patinés par les ans, les galets de la calade se sont enfoncés profondément dans la terre. Pourtant le charme de la ruelle est resté intact.




Ecrit par

Photos de "MimiduLac"

Fichier sous: L'architecture, les curiosités · Tags: , ,

2 réponses à "Les Calades de Provence"

  1. AOUST GENEVIEVE dit :

    Toujours que du plaisir !!!!!

  2. Mimi du Lac dit :

    Merci, heureux que nos articles vous séduisent, n’hésitez pas à nous laisser vos suggestions a bientôt.

Envoyé une réponse