Articles Commentaires

En Provence » Décoration Tableaux Atelier » Décoration: la couleur

Décoration: la couleur

Un lieu d'activité très reposant

Harmoniser les couleurs.

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas cependant suivant notre goût nous choisissons nos couleurs. La difficulté intervient dès l’instant où il faut juxtaposer plusieurs couleurs. L’harmonie des couleurs obéit à certaines règles esthétiques qu’il faut éviter d’ignorer, la fausse note reste gravée dans la rétine et pour l’éviter il vaut mieux rechercher des solutions plus timides que trop osées. Les limites de votre fantaisie s’expriment dans le regard des autres. Craignez d’agresser l’œil et de vous lasser des contrastes trop forts ou des complémentarités non harmonieuses. Pour apaiser l’atmosphère de votre intérieur il est préférable et plus sûr d’adopter des effets plus doux ou ton sur ton. La couleur rééquilibre les espaces de votre habitat et il vaut mieux l’utiliser pour uniformiser l’ensemble plutôt que pour le contrarier. Si vous désirez trancher par instant faites le sur de petits espaces ou de petits objets qui seront mis en valeur sans perturber l’ambiance générale. Les tableaux, les cadres, les sculptures font partie de ces éléments décalés qui peuvent venir perturber le climat que vous voulez établir sans pour autant l’écorcher.


Palette de couleur

Obtenir les bonnes teintes.

Certaines teintes réchauffent, d’autres irritent ou reposent. Dans votre espace décoratif elles peuvent arrondir ou faire ressortir les formes. Leur équilibre dépend de la lumière, du mobilier, de leur proportion dans la pièce à décorer. Seules les couleurs fondamentale (rouge, jaune, bleu) restent constantes et sont peu influencées par l’éclairage. Toutes les couleurs dérivées varient au rythme de la lumière et des éléments qui les entourent. Le ton sur ton, dont le but consiste à ne pas choquer l’œil, s’obtient par la variation par mélange de couleur à partir d’une même couleur de base. On obtient des teintes, faciles à associer entre elles, dont la saturation ou densité dépend de leur teneur en gris ou en blanc. Le gris atténue la couleur en lui donnant plus de relief mais moins d’éclat tandis que le blanc l’éclaircie mais la délave. Toutes ces combinaisons ont apparemment une influence directe sur notre comportement en fonction de l’énergie qu’elles engendrent. La couleur éveille le sens du plaisir ou l’empêche suivant qu’elle est chaude ou froide. Le bleu et le vert incitent à la détente tandis que le rouge ou l’orange ont un effet beaucoup plus tonique. Par conséquent il est préférable d’utiliser les couleurs dites chaudes, allant du jaune au rouge, dans les zones d’activité de votre habitat tandis que les couleurs froides, du bleu au vert, trouvent mieux leur place dans les pièces destinées au repos. Évitez toutefois dans les deux cas les couleurs trop pures, trop violentes et essayer de les atténuer suivant le besoin avec du blanc ou du gris.



Fichier sous: Décoration Tableaux Atelier · Tags: , , ,

4 réponses à "Décoration: la couleur"

  1. […] si possible. Par contre le choix de mobilier augmente et permet toutes les fantaisies, ose toutes les couleurs, s'adapte à tous les emplacements et à toutes les lumières. Des meubles à contre […]

  2. […] vivre. La lumière devra appuyer sur les points forts de votre décoration et éviter de dénaturer la couleur et les formes. Évitez cependant les zones trop éclairées ou les recoins trop sombres. L'ambiance […]

  3. […] sobre et précis. Osez le mobilier à contre emploi mais avant tout soyez attentif aux détails: la couleur, la lumière. Dans charme, il y a douceur, discrétion, élégance, mais également sincérité. […]

  4. […] La couleur (claires, chaudes, foncées, multicolore, etc) […]

Envoyé une réponse