Articles Commentaires

En Provence » Vie Pratique en Provence » Crèche provençale : une tradition de Noël …

Crèche provençale : une tradition de Noël …

Crèche provençale traditionnelle : La nativité

Des règles bien précises autour de la crèche.

La crèche provençale traditionnelle obéit a des règles bien précises.
C’est la veille ou l’avant-veille de Noël que l’on crée la crèche de Noël. Elle comporte des personnages issus des traditions et coutumes de la Provence. A l’instar d’une peinture provençale un peu naïve, la crèche est la représentation de la nativité. Les santons symbolisent le petit peuple provençal allant rendre hommage à l’Enfant Dieu au sein d’un paysage provençal. Jésus n’est-t-il pas né en Provence ?…

Dans un rôle bien défini, délicatement déposé à un endroit précis, chaque santon attend immobile l’événement, ou plutôt l’avènement. L’Enfant Jésus ne trouvera sa place qu’après sa « naissance », au retour de la messe de minuit. A leur tour les Rois mages et leur suite (valets, soldats, chameaux, voire éléphant…) le rejoindront le jour de l’Épiphanie. C’est alors que la crèche sera terminée et ne sera démontée qu’après la Chandeleur (le 2 février), date qui clôt en Provence la période calendale – du provençal calèndo, Noël.
Dans certains villages, des concours de crèches sont organisés et un jury spécialisé examine les œuvres proposées afin de les classer.


La crèche tradition provençale

Des paysages idéalisés dans chaque crèche provençale…

Les spécialistes du texte évangélique ne peuvent considérer la crèche provençale traditionnelle que comme une représentation très anachronique. En effet, la Palestine de l’époque romaine est sciemment remplacée par une image idéalisée de la Provence traditionnelle du 19ème ou du début du 20ème siècle. Avec naïveté et enthousiasme, les paysages de Provence, les villages et maisons sont reproduits avec une grande fidélité. La mise en situation de chaque élément architectural est minutieusement calculée. Pour participer à la création du décor final, l’imagination de chacun s’inspire des personnages de son village ou de souvenirs de la vie quotidienne provençale, si riche et colorée. Pendant la mise en œuvre de ce mini chantier familial, les anecdotes remonte dans les pensées de chacun et la bonne humeur s’installe. L’attente de Noël devient progressivement un grand moment de joie.


Autre crèche provençale

…Et des objets miniaturisés.

Dans la crèche provençale, les objets sont miniaturisés. Pour réaliser ces décors, les artisans rivalisent d’ingéniosité. Si la terre cuite est très souvent employée pour les bâtiments, ces derniers sont aussi très souvent fabriqués avec du chêne-liège. Son aspect permet de très bien imiter la pierre. On utilise aussi le bois ou le papier, pour imiter les rochers. Le verre imitera l’eau et la grande variété de la végétation provençale (mousse, lichen, houx, branches de pin, d’olivier etc..) fera le reste. Dans tous les cas, une crèche de tradition provençale, comprend un certain nombre de bâtiments annexes: puits, moulin à vent ou à eau, pont, pigeonnier, borie. Des villages connus sont même entièrement reconstitués. Les artisans santonniers, évoquent des personnages typiques ou célèbres de la région ou du village mais également des défunts de la famille.

Pour harmoniser la crèche et simuler la perspective, des santons de différentes tailles sont utilisés. Les plus grands sont placés devant, ce sont traditionnellement le berger et son troupeau, qui seront ensuite rejoints par les rois mages. Les santons au format puce et les constructions au format réduit sont idéales pour agrémenter vos arrières plans. Ils sont mis dans le fond de la crèche figurant le lointain, cela donne du relief à l’ensemble.


Ce petit projet familial installe la convivialité. Il véhicule du bonheur et perpétue la tradition de Noël dans de nombreux foyers en Provence.

Santons de Provences

Ecrit par

Photos de "MimiduLac"

Fichier sous: Vie Pratique en Provence · Tags: , ,

Envoyé une réponse