Articles Commentaires

En Provence » Décoration Tableaux Atelier » Meuble provençal: La crédence et le glissant.

Meuble provençal: La crédence et le glissant.

Les arts du meuble provençal

Spécialité arlésienne au même titre que la panetière, les buffets bas de Provence ou crédence, associent l’esthétique de l’ébénisterie parisienne à celle de la tradition provençale. Quant au glissant, il est, avec sa forme particulière, le meuble le plus caractéristique du pays d’Arles.


La crédence et le glissant



Buffet bas, ou crédence

Du buffet à la crédence

Comme partout ailleurs, le buffet provençal est dérivé des anciens coffres qui constituèrent longtemps le principal ameublement des maisons. Petit à petit, l’ouverture située sur le dessus sera remplacée par des portes frontales permettant un accès plus facile aux objets rangés à l’intérieur. Servant à l’origine de garde-manger, le buffet devient vite un meuble de rangement placé dans la salle commune. La Haute Provence est restée fidèle à la forme archaïque du buffet à deux corps, séparés par des tiroirs, et sans aucun doute inspiré des bahuts Renaissance. Certains sont dotés de quatre portes, d’autres voient leur haut aménagé en étagères, permettant, par exemple, de présenter les assiettes ou de dresser les plats durant le repas.



Bahut à glissant

La crédence Arlésienne

Il s’agit d’un meuble bas, en noyer blond ou ondé. Sa forme peut être galbée, autant sur sa façade que sur ses côtés, la façade étant constituée par deux portes articulées autour d’un dormant central, souvent ornées de magnifiques ferrures. Les panneaux, les pieds, le dormant ainsi que les piétements sont décorés de motifs sculptés. Si le dessus de la crédence est généralement en bois, il peut être constitué d’une plaque de marbre sur certains meubles très élaborés.




Glissant

Le glissant un meuble élaboré

Dans la basse Provence arlésienne, le glissant remplace le traditionnel vaisselier. Il s’agit d’une sorte de crédence pourvue d’un petit étage en retrait sur la tablette supérieure, appelé « gradin« , ou « glissant« , et pourvu de deux portes pleines coulissantes qui partagent le gradin en deux parties égales. Cet aménagement permettait de présenter de belles vaisselles, en faïence ou en étain, que l’on était pas obligé de déplacer pour ouvrir le gradin. Dans tous les cas, l’appellation de glissant a fini par désigner le meuble tout entier.




Ecrit par

Photos de "MimiduLac"

Fichier sous: Décoration Tableaux Atelier · Tags: , , , , ,

2 réponses à "Meuble provençal: La crédence et le glissant."

  1. […] revêt une grande importance dans ce style décoratif, mais il n'est pas indispensable d'utiliser la crédence de votre arrière grand-mère pour créer une décoration campagne. Les petits détails […]

  2. […] accrochée à côté de la crédence ou du glissant, la boite à sel saliero en Provençal servait à conserver le sel, denrée alors particulièrement […]

Envoyé une réponse