Articles Commentaires

En Provence » Vie Pratique en Provence » Infusions ou tisanes aux herbes de Provence – saison 2

Infusions ou tisanes aux herbes de Provence – saison 2

Infusions aux herbes de Provence

Les plantes aromatiques jouent un rôle essentiel dans notre existence. Non seulement elles procurent des bienfaits médicinaux, mais elles apportent couleur et saveur à nos mets. Elles parfument nos logis et sont implantées dans la décoration de la cuisine . Les plantes peuvent être sauvages et pousser naturellement ou résulter de l’activité de l’homme, qui les sélectionne et les cultive. Je vous présente une sélection d’herbes aromatiques originaires des régions méditerranéennes, ou ayant été implantées en Provence depuis fort longtemps. Toutes sont accompagnées d’une puissante connotation méridionale et leur seule évocation amène irrésistiblement en Provence.


Tisanes d’antan, infusions provençales (suite)…


Lavande en pot

La lavande (Lavandula officinalis. Labiées)

Il existe plusieurs variétés de lavande (voir notre article: la lavande en Haute Provence ). Certaines s’élèvent jusqu’à 90 cm et d’autres ne dépassent pas 25 cm de hauteur. Originaire des régions méditerranéennes, elle croît abondamment dans le sud de la France où elle est cultivée dans les sols calcaires en Haute-Provence et dans la région du Mont Ventoux notamment. Les Grec et les Romains incorporaient la lavande dans la fabrication des parfums, des onguents et également pour parfumer l’eau des bains, d’où son nom qui vient du latin lavare (laver). Au moyen âge, quelques brins frais parfumaient les maisons mais aidaient également à faire baisser la fièvre. A l’époque victorienne, on vendait en Angleterre les bouquets de lavande dans la rue à la criée.

Vertus médicinales:

Très utilisée en parfumerie, cosmétique et dans les produits d’entretien ménager, la fleur de lavande renferme des qualités antiseptiques, stomachiques et antispasmodiques. Elles est utilisée aussi comme vermifuge, et l’infusion de lavande soulage les effets des piqûres d’insectes, elle est aussi sédative, digestive, apaise les maux de tête, et soulage les infections saisonnières.

Comment faire une infusion de lavande ?

30g de fleurs de lavande par litre d’eau. Laisser infuser 5 à 10 minutes.


La sauge

La sauge (Salvia officinalis. Labiées)

C’est un sous-arbrisseau très ramifié, la sauge peut atteindre 60 cm de haut. Elle affectionne les sols arides exposés au soleil, elle porte des fleurs bleu-mauve qui éclosent en mai. Originaire des régions méditerranéennes, l’espèce a donné son nom à tout le genre: du latin salvare (guérir). Les Romains qui en faisaient un grand usage médicinal l’appelaient « herbe sacré ». En Europe au moyen âge, la sauge devint une herbe surtout culinaire.

Vertus médicinales:

La sauge contient une essence, des tanins et un principe amer. Elle est digestive, antiseptique, astringente, l’infusion de sauge soulage les maux de gorge et de dents, elle combat les aphtes, a un effet relaxant et lutte contre la sudation excessive. Une variété cousine, la sauge sclarée, est très employée en parfumerie.

L’infusion de sauge:

Elle se prépare avec 30 grammes de sauge sèche pour un litre d’eau. Laisser infuser un quart d’heure.


La Sarriette

La sarriette des jardins (Satureja hortensis. Labiées).
La sarriette vivace (Satureja montana. Labiées)

Sous-arbrisseau vivace (montana) ou annuel (hortensis) atteignant jusqu’à 45 cm de hauteur, la sarriette porte des feuilles persistantes et de petites fleurs mauves qui éclosent à la fin de l’été. Elle apprécient les sols calcaires, bien drainés, et le soleil. Originaire des régions méditerranéennes, les deux variétés étaient très appréciées des Romains qui les introduisent dans le reste de l’Europe. La sarriette est aussi appelée herbe de la Saint julien ou pebre d’aï, poivre d’âne du nom du fromage provençal qu’elle aromatise.

Vertus médicinales:

Autrefois considérée comme un aphrodisiaque efficace, la sarriette est tonique, digestive et antiseptique. L’infusion de sarriette, apaise les encombrements des bronches. Elle est réputée pour soulager les morsures et les piqûres d’insectes.

Infusion pour toute la famille:

Jetez 50 g de sarriette sèche dans un litre d’eau bouillante. Couvrez pour ne pas laisser s’échapper les essences aromatiques et laissez infuser un quart d’heure. Buvez une tasse après les repas.

Attention, l’abus peut être dit-on surprenant car «boire une infusion de sarriette avant d’aller au lit réchauffe la femme frigide et redonne du tonus à l’impuissant».


Le Fenouil

Le fenouil (Foeniculum vulgare. Ombellifères)

Le fenouil trône véritablement sur les bords des routes, des chemins, des champs ou des jardins, où il atteint jusqu’à 2 m de haut. Plante vivace herbacée rustique, très répandue en France, il porte en été de très nombreuses fleurs jaunes en ombrelle. Ses feuilles ont la saveur de l’anis et ses graines, apparaissant à la fin de l’été, ont un arôme encore plus prononcé. Le fenouil pousse sur des sols pauvres et à besoin de beaucoup de soleil. Originaire du sud de l’Europe, le fenouil était consommé en abondance par les Romains. Cette herbe avait la réputation de protéger des sorts jetés par les sorcières.

Vertus médicinales:

Les feuilles et les graines séchées facilitent la digestion et combattent la constipation. En compresse d’infusion de feuilles, le fenouil décongestionne les paupières gonflées par les pleurs, le sommeil, la fatigue, une « gueule de bois » … et soulage aussi l’irritation des yeux.

Compresses oculaires :

Faire bouillir une poignée de feuilles de fenouil dans une tasse d’eau pendant 15 minutes, verser cette décoction sur une compresse stérile et laisser tiédir. Appliquer la compresse sur les yeux pendant 10 minutes.


Infusions provençales

Fichier sous: Vie Pratique en Provence · Tags: , , , , , ,

2 réponses à "Infusions ou tisanes aux herbes de Provence – saison 2"

  1. Pilar Rico dit :

    Je connaissais pas les bénéfices du fenouil. On en a en abondance chez nous. Merci Marcel.

  2. […] la fin de l’été, on les voit agglutinés en haut des plants de fenouil (d’ou leur nom « escalo fenoum »). Ne vous avisez pas à faire des […]

Envoyé une réponse